En confinement 18e jour

avec Prem Rawat
Apr 07, 2020
« Nous sommes tous dans le même bateau. On doit s’en rendre compte. Ce serait un tournant majeur si nous pouvions réaliser ce qu’est notre humanité. » — Prem Rawat « En confinement » 18e jour : un message personnel de Prem Rawat. Si vous souhaitez adresser des questions à Prem, veuillez les envoyer à PremRawat.com (www.premrawat.com/fr/aller-plus-loin) ou TimelessToday (customercare@timelesstoday.com)

En confinement avec Prem Rawat -18è jour

Bonjour tout le monde. J’espère que vous allez tous bien et êtes en bonne santé.

Aujourd’hui j’aimerais vous parler un peu de cette occasion, cette chance d’exister, d’être heureux, chance d’apprécier, d’être simple, de comprendre qu’il y a un lien entre ce qui se passe entre ces deux murs et vous.

Il s’agit de vous, il s’agit de votre existence, il s’agit de votre présence ici, il ne s’agit pas du Coronavirus, ni du monde, ni de l’économie mondiale ; il ne s’agit pas de tout cela.

Je dis ça parce que tout ce qui nous préoccupe est le fait des êtres humains. Toute cette économie, tout cela, ce n’est juste qu’un jeu des êtres humains. Quelqu’un a eu ces idées : « On doit faire ceci. On doit faire cela et cela. » Il y a les politiques ; il se passe telle et telle chose. Telle banque contrôle ceci, tel groupe contrôle cela. Et vous, vous n’avez pas l’impression d’être une marionnette au milieu de tout ça. Vous ne voulez pas être une marionnette, mais c’est exactement ce que vous êtes, que ça vous plaise ou non. Par conséquent, vous désirez être libre.

Et quand vous entendez le mot « liberté », vous ressentez fortement ce besoin : « Oui, oui, je veux être libre. » Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qui vous asservit . Pourquoi voulez-vous vous sentir libre ? Pourquoi ne vous sentez-vous pas libre ? Et la raison pour laquelle vous ne vous sentez pas libre, c’est que tout ce qui se passe autour de vous vous empêche d’être vraiment qui vous êtes et ce que vous êtes.

Vous avez la vie. Vous existez. Et en fait nous en savons très peu à ce sujet. Nous ne l’avons pas totalement exploré, nous ne l’avons pas vraiment considéré ni n’avons posé les questions: « Qu’est-ce que ça veut dire ? Que veut dire être en vie ? Que veut dire exister ? Que veut dire « être » ? Que veut dire « avoir cela » ?

Est-ce une chance ou juste la conséquence d’actions d’une vie antérieure ou d’autres choses ? Et vraiment il ne manque pas de gens pour compliquer ça. Vous n’imaginez pas à quel point les gens ont rendu l’existence compliquée.

« Vous êtes là juste parce que vous avez fait quelque chose dans votre vie antérieure. Vous avez fait ceci, cela » - et c’est sans fin. Ceux qui vous racontent tout ça n’ont eux-mêmes aucune idée de ce que ça veut dire. Pourquoi ? Parce que tout cela vient d’un livre et non pas d’eux.

Il s’agit juste de croire, croire, croire… Et ça nous plaît parfaitement de croire. On peut croire tout ce qu’on veut sur nos problèmes, tout ce qu’on veut sur ce qui est compliqué. Tout ce qu’on veut sur le créateur, tout ce qu’on veut sur la façon dont on est arrivé là. On peut croire tout ce qu’on veut sur tout, sur tout ça.

Je mets au défi les gens de savoir ! Que pouvez-vous vraiment savoir ? Savoir, comprendre, être conscient de votre être. Et c’est le plus important. Ressentir vraiment ce que veut dire être en vie, en ce moment.

Alors, que s’est-il passé ? Vous avez entendu aux informations, c’était aux environs de décembre 2019 : « Il y a des gens qui sont tombés malades en Chine. »

« Oh, là, là ! Bon, espérons qu’ils iront mieux bientôt. » Ils iront ou n’iront peut-être pas mieux bientôt, mais ils se sont tous mis à partir. On s’est rendu compte qu’un cap avait été franchi. Et quand je dis « ce sont les gens qui le font », c’est vrai ! Nous, les êtres humains, faisons tout cela. Donc, voilà des compagnies aériennes trop heureuses de transporter les gens là où ils veulent se rendre. Et à l’insu de tout le monde, beaucoup emmènent avec eux ce virus. Et ens