En confinement, 41e jour

avec Prem Rawat
Apr 30, 2020
“Quand les problèmes arrivent, on n’y voit pas clair, tout est brumeux. Dans ces moments-là, vous avez une chose qui perce ce brouillard : c’est votre clarté, votre discernement.” « En confinement » 41ème jour : un message personnel de Prem Rawat. Si vous souhaitez que Prem réponde à vos questions, vous pouvez les envoyer sur PremRawat.com à la page Contact

Prem Rawat :

Bonjour tout le monde. J’espère que vous allez tous bien. 40 vidéos ont déjà été réalisées et diffusées et je voudrais prendre un peu de temps pour vous expliquer ce que je prévois de faire. Bien évidemment, en fonction de la situation, nous devons rester très flexibles quoi qu’il arrive.

Mais l’idée est la suivante. Nous développons le Programme d’éducation pour la paix. Au début de ces retransmissions j’ai dit que ce serait fantastique de pouvoir le faire et je le crois toujours.

Nous rassemblons donc différentes vidéos pour qu’il puisse avoir lieu parce que cela ne s’est jamais fait de cette manière auparavant. Ce que je prévois, et cela pourrait changer à tout moment donc ne me prenez pas au mot, c’est qu’un jour vous puissiez regarder le PEP.

Il ne dure pas toute la journée, non. Sa durée est d’environ une demi heure, un peu plus, surtout si je fais une introduction. Ensuite vous aurez plusieurs jours pour pouvoir nous communiquer ce que vous avez appris, en prêtant tout particulièrement attention au thème de chaque partie de ce PEP.

Ensuite je rassemblerai tout ce qui a été envoyé, je ferai une sélection des commentaires les plus pertinents. Je suis sûr que nous en recevrons un certain nombre qui ne seront pas exactement ce qu’on peut attendre de mieux mais il s’agira simplement de prendre ceux qui aideront tout le monde à aller de l’avant.

Je les lirai et nous en discuterons, ou plutôt je les commenterai. Ensuite nous passerons au thème suivant du Programme d’éducation pour la paix.

Il se déroulera ainsi jusqu’à son terme. Il se peut que la durée entre chaque thème soit ajustée soit en l’augmentant, soit en la diminuant.

Les vidéos du confinement ont été extrêmement utiles, me semble-t-il. Une autre chose à laquelle je pense, c’est à donner des conférences. Quel type de conférences ? Étant données les circonstances, des conférences virtuelles.

Ces conférences virtuelles auront lieu là où je me trouve en confinement, bien évidemment. C’est de là que ces conférences seront retransmises, elles seront mises à votre disposition pour que vous puissiez les regarder. Elles seront bien sûr plus longues que les vidéos du confinement telles que vous les connaissez.

Voilà le projet auquel je travaille. Il y a de très belles choses disponibles, l’une d’elles est la nouvelle série de podcasts qui est sortie et qui s’appelle “Life’s Essentials”. On peut les trouver sur Apple Podcast et Spotify. Ce sont de très bons podcasts, n’hésitez pas à aller voir par vous-mêmes.

Entretemps nous allons montrer un certain nombre de vidéos. Donc cela ne va pas s’arrêter, loin de là. Beaucoup de matériel va être diffusé car nous avons de nombreuses choses en réserve, croyez-moi, il s’agit d’heures et d’heures de vidéos.

Et en parallèle j’ai fait des vidéos du confinement en hindi pour tous ceux qui parlent hindi de par le monde. Bien sûr ils voulaient savoir si je ferai le PEP en hindi également.

J’ai appris que le PEP que nous utilisons actuellement est principalement traduit de l’anglais. Donc pour eux, je voudrais faire quelque chose d’un peu plus à jour.

Nous n’avons pas les moyens, je n’ai pas les moyens de créer et de monter un tout nouveau PEP mais je vais faire ce que je peux. J’ai une liste des thèmes abordés dans le PEP. Il y a la paix, l’appréciation, la force intérieure, la conscience de soi, la clarté, la compréhension, la dignité, le choix, l’espoir et la plénitude. Ce sont les thèmes abordés dans le cadre du PEP.

Donc je peux essayer de créer quelque chose en Hindi, c’est à voir. Ceux qui parlent hindi en sont à la 37e vidéo du confinement. Il en reste donc encore quelques-unes à venir pour eux et cela me donnera le temps de travailler sur le Programme d’éducation pour la paix et de le terminer.

Comme je l’ai souvent dit, et c’est vrai pour tout dans l’univers, nous n’en retirons que ce que nous y mettons. Vous savez, ce que l’on n’y met pas… beaucoup de gens hésitent peut-être et se disent : « Je ne sais pas de quoi il s’agit ». Ce ne sont que de bonnes choses, ce ne sont que des choses pour vous aider à réfléchir, réfléchir d’une manière totalement différente, et percevoir ce que signifie d’être humain.

C’est un point de vue et une nouvelle approche qui vous sont proposés, différents de : « faites ci et faites ça, et ci et ça », toutes ces formules qui existent depuis des années, des années et des années - et vous pouvez en ajouter quelques-unes de plus - qui n’ont fait aucun bien à qui que ce soit.

Ainsi les catastrophes s’enchaînent. Il y eut des rois il y a très très longtemps, des rois qui furent mauvais, malveillants, qui manquèrent de générosité, qui furent injustes envers le peuple. Des révoltes de produisirent et ils furent destitués, ils furent éjectés.

Et puis ces nombreux drames que nous tous connaissons… des fléaux apparaissent, comme en Afrique, pratiquement chaque année les sauterelles dévorent tout sur leur passage et les gens souffrent de la famine.

Il y a tant de maladies. Quelque part apparaît telle maladie, ailleurs c’est telle autre. Nous avons déjà connu le MERS, le SRAS, la grippe aviaire, Ébola, etc., et voici maintenant le coronavirus et nous sommes submergés.

Bien entendu, nous devons nous en soucier et prendre toutes les précautions nécessaires. En même temps, nous devons utiliser notre intelligence, notre expérience et notre courage pour ne pas propager de rumeurs, de fausses histoires et travailler ensemble à un aboutissement positif de cette situation, collectivement, partout dans le monde.

Mais bien sûr, c’est trop demander, « non, non, non, nous ne voulons pas d’aide, nous ne voulons pas ceci, nous ne voulons pas cela… » Il aurait été fantastique de voir les dirigeants du monde entier collaborer et que certains aient le bon sens de regarder ceux qui avaient réussi pour en prendre modèle.

Assurément, c’est trop demander et cela peut continuer ainsi sans fin. Pour moi, l’idée est d’offrir un autre point de vue, une réalité qui vous concerne vous, au lieu de tout ce que vous faites. Qui vous concerne vous. Voilà ce qu’est le Programme d’éducation pour la paix.

Ce sont des choses… la façon dont vous pouvez trouver la paix, l’appréciation, l’appréciation pour votre vie, la force intérieure que vous avez, sont des choses que l’on ne crée pas. Vous n’avez pas à vous rendre quelque part et les fabriquer. Ce sont des choses qui existent déjà en vous.

Tout ce que vous avez à faire c’est leur permettre de s’exprimer, de se manifester. Vous connaissez votre colère, mais savez-vous que vous avez aussi en vous le discernement, que vous avez en vous l’appréciation ? Ces choses-là peuvent faire en sorte que votre vie soit très belle si elles sont mises en pratique de la bonne façon.

Voilà pourquoi elles sont là. Tout le monde en dispose à la naissance. Oui la colère est présente dès la naissance, la peur est là dès la naissance, nous avons toutes ces choses-là. Mais nous disposons aussi, à la naissance, d’une immense beauté. C’est cela la paix, c’est cela l’appréciation.

Pour apprécier il suffit simplement d’ouvrir l’œil et de se dire : « Regarde, il y a d’autres choses à apprécier que celles auxquelles tu pensais. Mais il y en a tellement d’autres. »

Puis la force intérieure, la force que vous avez et qui surgira à point nommé. Lorsque vous êtes en échec dans le monde, que faites-vous ? Beaucoup de gens sont terrassés, se sentent anéantis. Mais vous n’êtes pas obligés de vous sentir anéantis, vous pouvez bouger, vous pouvez marcher, vous pouvez aller de l’avant. C’est tout cela, le Programme d’éducation pour la paix.

La conscience de soi, être conscient de qui l’on est, de ce que l’on est, de ce que sont nos points forts, c’est tellement important dans une vie. Pour naviguer au quotidien, nous devons savoir où nous nous trouvons précisément sur cette carte, la carte de la vie. Être conscient de soi-même est extrêmement, extrêmement important.

La clarté, le discernement, le pouvoir du discernement, voir clair. Lorsque les problèmes arrivent je peux vous assurer que pour tout le monde, tout le monde, quand nous sommes submergés par les problèmes, tout devient brumeux. On ne voit plus clair, tout est entouré de brume.

À ce moment-là, nous devons avoir une chose qui transperce cette brume et il s’agit de la clarté, du discernement. C’est ce dont nous avons besoin. Par exemple, et je le dis souvent, lorsque nous allumons la lumière dans une pièce obscure, nous ne créons pas les objets qui s’y trouvent, nous ne faisons que les éclairer.

Donc si nous voulons nous rendre d’un bout à l’autre de la pièce, peut-être y a-t-il des obstacles. Nous ne pouvions pas les voir quand il faisait noir et peut-être trébuchions-nous dessus et nous faisions-nous mal.

Mais si nous allumons la lumière nous pouvons voir les obstacles. En quoi est-ce utile ? Maintenant il est possible de les contourner, de les éviter et aller là où nous voulons aller. C’est tellement important dans la vie. C’est cela, voir clair.

Et la compréhension… Comprendre l’importance de chaque instant, comprendre ce qui se passe dans telle situation, comprendre ce qui se joue vraiment, avoir une vue d’ensemble, comme une vue aérienne de la situation.

Avoir une compréhension c’est comme voir les choses sans y être impliqué émotionnellement mais les voir telles qu’elles sont et se dire : « Ah, là il y a un problème, là il y a un problème, là il y a un problème. »

Supposons qu’une personne possède une voiture qui ne fonctionne pas bien. Quelqu’un peut venir dire : « Bon, il faut la repeindre. » Mais si nous comprenons un tant soit peu cette voiture, nous dirons: « Ce n’est pas la peinture qui pose problème. »

Quel que soit le problème, si le moteur ne démarre pas, il y a un certain nombre de causes possibles à prendre en compte, peut-être une panne d’essence, peut-être les bougies hors d’usage. Si le véhicule roule mais mal, peut-être un pneu est-il crevé, ou encore l’arbre de transmission est-il tombé. Voilà ce qui est possible.

Mais cela demande une certaine compréhension. Pareil pour la vie, cela demande une certaine compréhension pour se dire : « Bon, il faut que j’aille de l’avant, que je ne reste pas coincé là, je perds mon temps. » La compréhension peut être extrêmement simple mais si profonde.

Même avec ce peu de compréhension. « Je ne veux pas être coincé, je veux aller de l’avant, je veux profiter de ma vie. » Ça, vous le comprenez.

La dignité. Mon Dieu, dans le monde où l’on vit, tant d’efforts sont faits pour priver les gens de leur dignité. Vous rendez-vous compte de ce dont je parle ici, la dignité ? C’est tellement important que chaque être humain ait cette dignité dans sa vie.

Si nous sommes juste un être humain normal, quelqu’un comme tout le monde, nous ne sommes personne. « Faites la queue, mettez-vous au bout de la queue, il n’y aura pas d’exceptions pour vous. » Si nous sommes simplement un être humain, aucune exception n’est faite, rien pour vous, rien. Un V.I.P. ? « Oh oui, passez devant, faites ceci, faites cela, ainsi de suite ».

La dignité. On essaie de vous priver de votre dignité mais vous devez vous y accrocher. Quoi que vous fassiez dans le monde, faites-le à partir de là. Je ne parle pas d’être égo-maniaque, je parle de la dignité, de la force, du discernement, savoir avec le sourire que c’est OK. La dignité.

Le choix. La chose la plus importante, le choix. C’est ce qui rend les choses viables au milieu de la folie du monde. Vous avez le choix, vous avez toujours le choix, c’est votre porte de sortie. C’est ce qui vous permet de faire ce qui doit être fait parce que vous avez le choix. Vous n’êtes pas obligé d’être la victime à chaque fois, vous avez le choix, vous pouvez faire ce choix dans votre vie.

L’espoir. Pas l’espoir du sketch que joue notre imprimante mentale qui imprime des photos tous les quarts d’heure et dit : « Voilà ce que tu veux, c’est ça, c’est ça que tu veux. »

Mais l’espoir que « oui, les choses iront mieux, les choses vont s’améliorer, je peux aller de l’avant. » Un espoir qui, en réalité, repose sur de solides fondations et non sur des croyances, un espoir qui repose sur des fondations très solides.

Et puis la satisfaction, la plénitude. La plénitude, être comblé à l’intérieur par l’intérieur. Au lieu de dire constamment : « J’ai besoin de ça, j’ai besoin de ça, j’ai besoin de ça. » Non, comprenez vos besoins car vous confondez vos besoins et vos désirs.

Tant de gens dans le monde ne ressentiront jamais la plénitude parce qu’ils confondent leurs désirs et leurs besoins. Vous serez comblé si vous comprenez vos besoins. Si vos besoins sont satisfaits vous serez comblé.

Alors voilà, tels sont les thèmes du Programme d’éducation pour la paix et je suis impatient de vous y retrouver. Si entretemps j’ai une idée ou une pensée que je souhaite partager avec vous, je ferai assurément une vidéo pour vous en parler.

Voilà, si vous voulez aller voir les podcasts “Life’s Essentials” sur Apple Podcasts ou Spotify, ils sont disponibles. D’ici là, continuez à profiter, continuez à regarder. Il y a tant de choses à regarder, rien que dans cette série “En confinement”, il y a déjà tant de vidéos.

Alors prenez plaisir à les visionner ainsi que les nouvelles vidéos qui seront mises en ligne.

Quand le PEP sera prêt je vous verrai à ce moment-là.

Prenez soin de vous. Restez en sécurité, soyez bien. Et par-dessus tout, soyez et prenez plaisir. Merci.

Log In / Create Account




TimelessToday

Log In or Create an Account



OR




Please enter the first name. Please enter the last name. Please enter an email address. Please enter a valid email address. Please enter a password. Passwords must be at least 6 characters. Please Re Enter the password. Password and Confirm Password should be same. Please agree to the privacy policy to continue. Please enter the full name. Show Hide Please enter a Phone Number Invalid Code, please try again Failed to send SMS. Please try again Please enter your name Please enter your name Unable to save additional details. Can't check if user is already registered Please enter a password Invalid password, please try again Can't check if you have free subscription Can't activate FREE premium subscription Resend code in 00:30 seconds
Activate Account

You're Almost Done

ACTIVATE YOUR ACCOUNT

You should receive an email within the next hour.
Click on the link in the email to activate your account.

You won’t be able to log in or purchase a subscription unless you activate it.

Can't find the email?
Please check your Spam or Junk folder.
If you use Gmail, check under Promotions.

Activate Account

Your account linked with johndoe@gmail.com is not Active.

Activate it from the account activation email we sent you.

Can't find the email?
Please check your Spam or Junk folder.
If you use Gmail, check under Promotions.

OR

Get a new account activation email now

Need Help? Contact Customer Care

Activate Account

Account activation email sent to johndoe@gmail.com

ACTIVATE YOUR ACCOUNT

You should receive an email within the next hour.
Click on the link in the email to activate your account.

Once you have activated your account you can continue to log in

You haven't marked anything as a favorite so far. Please select a product Please select a play list Failed to add the product. Please refresh the page and try one more time.